Qu'est-ce que Usenet

  • Archive-name: FDN/Doc/Qu_est-ce_que_Usenet
  • Original-translate: vb@scope.fdn.org (Vincent Borghi)
  • Comment: traduction de l'article “What is Usenet?” de Chip Salzenberg, remanié par Gene Spafford, posté mensuellement en groupes news.announce.newusers.
  • Last-change: Sun Jul 24 1994 by chris@fdn.org (Christian Paulus)

Le serveur Usenet de fdn est news.fdn.fr


La première chose à comprendre sur Usenet est, justement, que Usenet est largement mal compris.

Chaque jour sur Usenet, le phénomène de “Les aveugles et l'éléphant” apparaît plusieurs fois.

Au sein même des utilisateurs Usenet, la cause la plus fréquente des querelles (“flame wars”) est liée à cette méconnaissance. Alors vous imaginez à quel point Usenet peut être mal compris à l'extérieur!

Les idées fausses sont monnaie courante parmi les utilisateurs Usenet. Aussi, cet article commence par balayer ces idées fausses (“Usenet n'est pas…”), avant de cerner la réalité (“Usenet est…”).

Usenet n'est pas...

Usenet n'est pas une organisation.

Aucun individu, ni aucun groupe ou association, n'a autorité sur Usenet dans son ensemble. Qui accède aux news ? Quels articles sont propagés et où ? Qui peut poster des articles ? etc. Personne ne le contrôle. Il n'existe pas de société “Usenet Inc.”, ni de “Usenet User's Group”. Vous dépendez de vous-même.

Certes, diverses activités sont organisées à propos des newsgroups Usenet. La création de nouveaux newsgroups en est un exemple. Mais ce serait une erreur de confondre Usenet avec les activités que Usenet rend possibles. Même si ces activités s'arrêtaient demain, Usenet continuerait sans elles.

Usenet n'est pas une démocratie

Puisque rien ni personne ne contrôle Usenet dans son ensemble, il n'y a pas de “gouvernement” Usenet. Par conséquent, Usenet ne peut pas être une démocratie, ni une autocratie, ni aucune autre espèce de ”-cratie” (mais voir “Le nez du chameau ?” plus loin.)

Usenet n'est pas juste

Après tout, qui peut décider de ce qui est juste ou non ? Si quelqu'un se comporte de manière injuste ou déloyale, qui l'arrêtera ? Ni vous, ni moi, pour sûr.

Usenet n'est pas un droit

Certains considèrent que la liberté d'expression leur confère le droit incontestable d'utiliser les ordinateurs des autres pour propager ce qu'ils veulent dire. Ils se trompent. La liberté d'expression, c'est aussi la liberté de rester silencieux. Si je choisis de ne pas mettre mon ordinateur à disposition pour véhiculer votre discours, c'est mon droit. Et oui, la liberté de la presse appartient à ceux qui détiennent la presse.

Usenet n'est pas un service public

Certains sites Usenet ou certaines de leurs subdivisions, relèvent d'organisations publiques ou institutionnelles. Cependant, pour la plupart des sites, ce n'est pas le cas. Sur Usenet, il n'y a aucun monopole gouvernemental, et peu ou pas de contrôle gouvernemental.

Usenet n'est pas un réseau universitaire

Ce n'est pas une surprise de voir que de nombreux sites Usenet sont des universités, des laboratoires de recherche et autres institutions académiques.

Historiquement, Usenet, tire son origine d'un lien mis en place entre deux universités qui souhaitaient simplement s'échanger des idées et des informations. Mais, au fil des années, le caractère initial de Usenet s'est transformé, si bien qu'aujourd'hui, la plupart des sites Usenet sont des entités commerciales.

Usenet n'est pas un support publicitaire

Du fait de l'origine universitaire de Usenet, et du fait que Usenet repose massivement sur la notion de coopération (parfois même entre concurrents), l'usage dicte que la publicité soit restreinte à un niveau minimal. La publicité est tolérée si elle est occasionnelle, informative et non tapageuse.

Le newsgroup comp.newprod (dédié aux annonces de nouveaux produits dans le domaine informatique) n'est PAS une exception à cette règle : les annonces sont filtrées par une personne qui joue le rôle de modérateur, dans le but de garantir un niveau informatif raisonnable.

Si vous devez engager une campagne publicitaire, utilisez les newsgroups de la hiérarchie “biz” où la publicité est explicitement acceptée. Les annonces toucheront ainsi uniquement les sites qui le veulent (du reste, c'est le cas pour tous les newsgroups Usenet).

Usenet n'est pas Internet

Internet est un réseau de grande envergure, subdivisé par différents gouvernements. Internet est le véhicule de nombreux types de trafic, dont Usenet entre autres. De plus, Usenet est véhiculé au travers de nombreux réseaux, dont Internet entre autres.

Usenet n'est pas un réseau UUCP

UUCP est un protocole (en réalité, un jeu de plusieurs protocoles, mais n'entrons pas dans les détails techniques) qui permet la transmission de données entre connexions point-à-point, typiquement par l'intermédiaire de modems. UUCP est utilisé pour véhiculer de nombreux types de trafic : Usenet entre autres, mais pas seulement. De plus, UUCP n'est qu'un des véhicules du trafic Usenet, il y en a d'autres.

Usenet n'est pas un réseau spécifiquement américain

Certes, Usenet est né aux Etats-Unis, et c'est là, dans un premier temps, qu'il s'est développé le plus rapidement. Mais maintenant, Usenet s'étend au monde entier.

Mis à part les Etats-Unis, on trouve les plus grosses concentrations de sites Usenet au Canada, en Europe, en Australie et au Japon.

Lorsque vous postez des articles, gardez à l'esprit la portée mondiale de Usenet. Ceux qui les liront, même s'ils connaissent votre langue, peuvent avoir une culture radicalement différente de la vôtre. Et aux yeux des lecteurs, votre prose risque de prendre un sens qui n'est pas celui que vous croyez.

Usenet n'est pas un réseau UNIX

Ne partez pas du principe que tout le monde se sert d'une machine UNIX et de “rn”. Les systèmes utilisés pour poster et lire dans Usenet sont variés : des VAX sous VMS, des mainframes IBM, des Amigas, des PC sous MS-DOS, etc.

Usenet n'est pas un réseau ASCII

Le A dans ASCII est le A de “American”. Les sites d'autres pays utilisent souvent des jeux de caractères plus adaptés à leur langue. Typiquement, mais pas toujours, il s'agit de surensembles du jeu de caractères ASCII. En fait, même aux Etats-Unis l'emploi de l'ASCII n'est pas universel : ainsi, des mainframes IBM recourent à l'EBCDIC. Donc, ignorez les sites non-ASCII si vous le voulez, mais ils existent.

Usenet n'est pas un logiciel

Il existe des dizaines de logiciels destinés au transport et à la lecture des articles Usenet. “Le logiciel Usenet”, ça n'existe pas.

Ces différents logiciels peuvent être utilisés (et le sont) pour d'autres types de communications, généralement sans risque de mélanger les deux. De tels réseaux de communication privés sont typiquement gardés distincts de Usenet, en inventant des noms de newsgroups différents de ceux qui sont universellement connus.

Bien, cela suffit pour les définitions a contrario du genre “Usenet n'est pas…”. Maintenant, soyons positifs.

Usenet est...

Usenet est l'ensemble des personnes qui échangent des articles marqués par une ou plusieurs étiquettes universellement connues, appelées “newsgroups” (ou simplement “groupes”).

Note : Le terme “newsgroup” est correct, mais ceux-ci ne le sont pas : “conference”, “table ronde”, “SIG (Special Interest Group)”, “board”, “bboard”, etc. Pour être compris, soyez précis.

Diversité

Si la définition ci-dessus paraît vague, c'est qu'elle l'est. Il est quasiment impossible de généraliser de manière simple, du fait de la diversité des sites Usenet : universités, grandes écoles, institutions d'état, sociétés commerciales de toutes tailles, individuels avec ordinateurs de tous types, etc.

Note : Il a déjà été écrit qu'un réseau qui génère des mégabytes et des mégabytes de trafic par jour, cela ne peut pas être quelque chose de vague. Je suis d'accord. Mais aux limites de Usenet, le trafic n'est pas si lourd. Dans le monde impalpable des passerelles entre news-groups et courrier électronique (mailing lists), il est bien difficile de distinguer la frontière entre Usenet et le reste.

Contrôle

Chaque administrateur contrôle son propre site. Personne n'a de contrôle réel sur des sites autres que le sien.

L'administrateur tient sa puissance du système qu'il administre. Tant que son travail donne satisfaction, l'administrateur peut faire ce qu'il veut, jusqu'à et y compris, couper entièrement Usenet.

Cependant, les sites ne sont pas sans influence sur leurs voisins. On peut discerner, même si cette notion reste floue, des sites “alimenteurs” et des sites “alimentés”, selon la direction du flot de news. Les sites “alimenteurs” ont une influence sur les sites voisins, dans la mesure où ils peuvent décider du trafic qu'ils vont ou non propager. Mais ce type d'influence est usuellement facile à contourner ; et des décisions maladroites, prises sans tact, provoquent en retour ressentiment et animosité.

Articles périodiques

Pour aider à maintenir la cohésion de Usenet, divers articles (dont celui-ci) sont postés périodiquement dans les groupes de la hiérarchie “news” (et “fr.news”). Ces articles sont fournis par différents volontaires, au titre de service public. Ils sont peu nombreux, mais très valables: lisez-les.

Parmi ces articles périodiques, on trouve les listes des newsgroups actifs, qu'ils soient “standard” (à défaut d'un terme qui conviendrait mieux) ou “alternatifs”. Ces listes, tenues par Gene Spafford, reflètent sa vue personnelle de Usenet, et ne sont en aucune façon “officielles”. Cependant, si vous cherchez une description des sujets discutés sur Usenet, ou si vous démarrez un nouveau site Usenet, elles constitueront un très raisonnable point de départ.

Propagation

Dans le passé, quand UUCP sur lignes à longue distance était le principal moyen de transmission des articles, quelques sites “bien connectés” avaient une réelle influence, en déterminant quels news-groups seraient propagés et où. Ces sites se désignaient eux-mêmes par l'expression “the backbone”.

Mais les choses ont changé. Maintenant, même le plus petit site Internet bénéficie d'une connectivité comme n'osaient en rêver les administrateurs du backbone d'antan. De plus, aux Etats-Unis, lignes à longue distance et modems à haute vitesse sont devenus une réalité abordable. Du coup, des connexions Usenet longue distance sont à la portée des petites compagnies.

Il n'y a qu'un site proéminent pour le transport UUCP de Usenet aux Etats-Unis : il s'agit de UUNET. Mais UUNET n'est pas un protagoniste de la guerre de la propagation, puisqu'il ne refuse aucun trafic. UUNET facture à la minute, après tout; et à côté de cela, des refus de sa part pourraient compromettre son statut légal de fournisseur de services à valeur ajoutée.

Ce qui est dit ci-dessus s'applique aux Etats-Unis. En Europe, différents coûts de structures ont favorisé la création d'organisations hiérarchiques strictement contrôlées, avec une gestion centralisée des inscriptions. C'est très différent de la pratique traditionnelle des sites des Etats-Unis (prenez un nom, installez votre logiciel, connectez vous à un fournisseur, et voilà). Le petit monopole du modèle européen, longtemps incontesté, est maintenant mis en compétition avec des organisations moins rigides, qui fonctionnent selon le modèle américain.

Création de Newsgroups

Le document qui décrit la procédure actuelle pour créer un nouveau newsgroup s'intitule “How To Create A New Newsgroup”. Sa dénomination courante, cependant est “the guidelines” (“lignes directrices”).

Ndt: Un texte en francais, de Christophe Wolfhugel, Règles pour la création de nouveaux groupes, est disponible en groupes fr.announce.newgroups, fr.news.groups et fr.news.reponses.

Si vous suivez les guidelines, il est probable que votre groupe sera créé et largement diffusé. Cependant, du fait de la nature de Usenet, il n'y a aucun moyen de forcer la prise en compte du résultat d'un vote pour la création d'un newsgroup. En fait, pour que votre nouveau newsgroup soit largement propagé, il importe que non seulement vous suiviez à la lettre les guidelines, mais aussi son esprit. Et vous ne devez pas laisser planer d'ombre sur le déroulement du vote.

En d'autres mots, ne vous moquez pas des administrateurs systèmes, ils auront leur revanche. Aussi, vous pouvez vous demander : Comment un nouvel utilisateur est-il supposé connaître quelque chose sur l'esprit des guidelines ? Objectivement, il ne peut pas. Ce qui conduit à la recommandation suivante :

Si vous êtes un nouvel utilisateur, n'essayez pas de créer un nouveau newsgroup.

Si vous avez une bonne idée de newsgroup, lisez le groupe news.groups pendant un moment (au moins six mois), pour voir comment les choses fonctionnent. Si vous êtes trop impatient pour attendre six mois, alors vous avez vraiment besoin d'apprendre : lisez “news.groups” pendant un an ! Si simplement vous ne pouvez pas attendre, trouvez un vieil habitué de Usenet pour qu'il prenne en charge le vote à votre place.

Les lecteurs peuvent penser que ce conseil est strictement inutile. Ignorez-le, à vos risques et périls. Il est embarrassant de parler avant d'apprendre. Il est ridicule d'arriver la bouche ouverte dans une société que vous ne connaissez pas. Et il est futile d'essayer d'imposer vos désirs à des gens qui peuvent vous faire taire juste en appuyant sur une touche de leur clavier.

Le nez du chameau ?

Comme indiqué sous le titre “Usenet n'est pas…”, Usenet n'est pas une démocratie. Cependant, il y a une caractéristique de Usenet qui présente une forme de démocratie : la création de newsgroups.

Un nouveau newsgroup n'a aucune chance d'être diffusé largement si son initiateur ne suit pas les guidelines; et les guidelines actuelles considèrent que la création d'un newsgroup doit faire l'objet d'un vote ouvert.

Il y a ceux qui pensent que la procédure de création de newsgroup constitue une puissante forme de démocratie, puisque sans force coercitive, les décisions prises sont presque toujours mises en application. Pour eux, l'aspect démocratique de cette procédure de création de newsgroup est le précurseur d'un Usenet Du Futur, organisé et démocratique.

D'un autre côté, cet aspect démocratique de la procédure de création de newsgroup est vu par d'autres personnes comme une imposture hypocrite, puisque rien ni personne ne peut obliger l'application des décisions prises. Selon ce point de vue, le semblant de démocratie n'est qu'un outil pour faire taire les avocats d'un newsgroup dont la création a été rejetée lors d'un vote.

Alors, Usenet est-il sur la voie de la démocratie totale ? Ou bien les droits de propriété et la suspicion des autorités centrales l'emporteront-ils ? Je prends les paris.

Si vous êtes mécontent ...

Les droits de propriété étant ce qu'ils sont, il n'y a pas plus haute autorité, sur Usenet, que les personnes qui possèdent les machines sur lesquelles transitent le trafic Usenet. Si le détenteur d'une machine que vous utilisez vous dit “nous n'acceptons pas alt.sex sur cette machine”, et que cela ne vous plaît pas, Usenet ne vous offre aucun recours.

Cela ne veut pas dire que vous n'avez pas d'options. Selon la nature de votre site, vous pouvez avoir un recours relevant de la politique interne. Ou bien vous pouvez trouver un soutien extérieur. Ou encore, avec un investissement minime, vous pouvez vous-même vous procurer les news en provenenance d'autres sources. A cet effet, vous pouvez trouver un ordinateur capable de récupérer les news pour environ 500$. Un ordinateur capable de tourner UNIX vous coûtera moins de 2000$, sachant qu'on trouve des systèmes “UNIX-like” distribués gratuitement (NetBSD, FreeBSD, 386BSD et Linux disponibles sur de nombreux sites ftp dans le monde, complets, avec le code source, et tout ce qu'il faut pour se monter son site Usenet) et au moins deux autres systèmes commerciaux vendus environ 100$.

Pensez que faire appel à Usenet ne vous aidera pas. Même si ceux qui liront votre appel sont susceptibles d'être acquis à votre cause, ils auront probablement moins d'influence sur votre site que vous-même pouvez en avoir.

Dans le même ordre d'idées, si le comportement de tel ou tel utilisateur d'un autre site vous déplaît, seuls les responsables du site en question peuvent avoir l'autorité nécessaire pour y faire quelque chose. Persuadez-les que l'utilisateur incriminé leur cause du tort, et peut-être interviendront-ils.

Si l'utilisateur en cause est lui-même un responsable du site, oubliez-le, tout simplement : vous ne pourrez rien y faire. Eventuellement, configurez votre logiciel de lecture des news de sorte qu'il ignore les articles provenant de cette personne.

Le coin des citations

Usenet et Société

Ceux qui n'ont jamais pratiqué la communication électronique ne se rendent peut-être pas compte de ce qu'est une compétence sociale. Une compétence sociale qui doit être connue est que les autres ont des points de vue qui non seulement diffèrent du vôtre, mais en plus vont à son encontre. Et inversement : vos opinions peuvent contredire celles des autres. Comme dans une conversation en face-à-face, vous n'avez pas besoin de cacher vos opinions derrière une façade. Vous n'avez pas que des camarades intimes dans le monde, mais malgré cela, vous pouvez mener une conversation avec tout un chacun. Celui qui ne le peut pas manque de savoir vivre. – Nick Szabo

Usenet et Anarchie

L'anarchie signifie d'avoir a tolérer les choses qui vous énervent vraiment. – Auteur inconnu


Webmaster Nov 97.

 
support/faq/qu_est_ce_que_usenet.txt · Dernière modification: 02/11/2019 16:16 par adhacc-1271
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous la licence suivante:CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki