Petit guide du nouvel adhérent à FDN

Le but de cette note est de synthétiser l'information pratique utile au nouvel adhérent pour participer à FDN et utiliser ses services.

Adhésion

Après avoir appris l'existence de FDN, sans doute via http://www.fdn.fr ou d'autres moyens, vous avez décidé d'adhérer, mais comment faire ? Il suffit de remplir le formulaire en ligne, dont le lien se trouve sur cette page.

Compléter ce formulaire permet de renseigner de manière automatique tous les formulaires nécessaires à votre adhésion (formulaire d'adhésion, prélèvement), qu'il vous suffit ensuite d'imprimer, de dater, de signer et enfin de renvoyer à l'adresse indiquée par le lien ci-dessus. N'oubliez pas de joindre à votre lettre une photocopie d'une pièce d'identité ainsi qu'un relevé d'identité bancaire.

Vous seront renvoyés par courriel sous quelques jours : un identifiant d'adhérent de type adhacc-xxx et un mot de passe associé à ce dernier. Ils vous permettront d'accéder à votre espace personnel sur https://vador.fdn.fr/adherents (plus d'informations plus bas) ; ils sont rappelés sur la convocation papier à l'AG depuis quelques années.

Par défaut, à ce stade, vous êtes abonné d'office à la liste ag@fdn.fr (organisation des assemblées générales) sous l'adresse email que vous avez fournie dans le formulaire d'adhésion.

Premiers pas dans FDN

Vous pouvez vous authentifier sur https://vador.fdn.fr/adherents/ avec les identifiants vus plus haut via la troisième méthode proposée sur cette page.

Le site vador rappelle des informations administratives et financières relatives à votre adhésion. Par exemple la page “Prélèvements” rappelle vos prélèvements passés et “Créances dues”, à peu près la même chose (mais la ligne “Adhésion FDN (1ere année)” correspond en fait au droit d'entrée initial). Le haut du bandeau droit du site vador donne aussi votre numéro d'adhérent.

Le site vador fournit aussi des statistiques du réseau FDN (au sens informatique et associatif). Les identifiants cités plus haut permettent aussi l'accès au wiki de l'association (plus d'informations sur le wiki dans l'annexe à la fin).

Le site de gestion des listes de discussion va vous permettre de souscrire des abonnements à des listes sur des thèmes liés aux activités de FDN et/ou gérées par des abonnés. Il faut vous faire envoyer par email un mot de passe avant de pouvoir gérer les abonnements en cliquant sur le bouton “Premier login ?”. Quelques listes intéressantes sur la vie de l'association : benevoles@fdn.fr, fai-locaux@fdn.fr…

Les amateurs de temps réel pourront tenter les contacts via IRC: http://www.fdn.fr/Les-contacts.html

Autre site intéressant de FDN: http://blog.fdn.fr

Premiers pas sur internet

Si Internet n'est pas déjà pour vous un espace familier alors vous devez apprendre à l'utiliser. Internet n'est pas un monde à part, car il y existe les mêmes lois et de nombreuses interactions avec le monde physique. Mais comme on apprend à lire un journal différemment qu'un livre, à participer à un groupe de parole différemment qu'on s'exprime dans une conférence ou avec ses amis, il existe des manières de se comporter sur internet, et même avec chacun des médias (mail, chat, web, news, etc.) qui sont des moyens de communication sur internet.

Dura lex, sed lex

En particulier, il faut comprendre que les lois ordinaires s'appliquent, et en premier lieu celles de la bienséance. Mais celles de «la République» aussi, bien qu'elles aient du mal à faire coïncider leurs limites avec celles d'internet puisque leurs champs d'application sont par nature différents. Mais, par exemple, le mythe persistant de l'anonymat sur internet trompe énormément (il faut recourir à des outils très spécifiques et dont la perfection reste discutable et discutée pour obtenir un réel anonymat sur internet).

Ensuite, chaque site, chaque communauté, chaque service, chaque groupe de travail, chaque canal de discussion a des usages et des règles. Il faut les connaître avant de débouler comme un chien dans un jeu de quilles : on n'entre pas dans une pièce remplie de monde en interrompant les discussions pour parler d'un sujet qui n'intéresse que soi dans la vie ordinaire, c'est pourtant très facile à faire (mais très mal vu) sur internet.

Quelques bonnes références

La «nétiquette», en quelque sorte l'éthique du net, maintes fois actualisée a désormais sa page sur wikipedia. Sa lecture est une bonne introduction, pour ne pas dire un «must» :

D'autres références, ci-dessous, sont assez anciennes voire dépassées, mais elles peuvent donner le ton de ce que sont de bons usages dans FDN et plus généralement, sur internet, et non sans humour.

Enfin pour être complet dans la récupération d'une vieille archive de documents historiques de FDN, mais aussi pour le plaisir, voici les Réponses aux questions fréquemment posées sur Usenet, toutes celles bien sûr que vous n'osiez pas poser…

Votre adresse email en @fdn.fr

Si vous ne souhaitez pas héberger votre propre serveur de mail pour le moment… Une demande à adminsys[chez]fdn.fr décrivant l'adresse souhaitée (des règles de nommage sont imposées, mais des alias sont possibles) et rappelant votre identifiant d'adhérent devrait suffire : un GA (gentil administrateur) vous renverra alors un identifiant et mot de passe pour accéder au service.

En tout état de cause, ces identifiants donnent accès au serveur webmail de FDN : https://webmail.fdn.fr, ce qui est toujours utile en voyage. En temps normal, vous voudrez sans doute effectuer la lecture du courrier chez vous via les protocoles POP ou IMAP et ce sera sans doute possible (si les mots POP ou IMAP ne vous disent rien ou si le mot protocole évoque les réceptions mondaines pour vous, voyez les annexes techniques à la fin de cette note avant de continuer). Par contre, il est douteux que vous puissiez écrire vos courriels sur le port 25 du serveur email de FDN tant que vous serez client de votre FAI actuel. Il y a une alternative, c'est d'utiliser le port 587, qui demande une authentification (même identifiant et mot de passe que pour les comptes POP ou IMAP).

Remarque 1 : dans l'étape de transition de votre FAI actuel à FDN, vous voudrez sans doute utiliser à la fois l'adresse fournie par ce FAI et celle demandée à FDN. Cette gestion peut être réalisée comme si vous utilisiez sur la même machine un compte email différent pour chaque membre de votre famille.

Remarque 2 : si vous envoyez à votre GA une clef publique ssh (si vous ne savez pas ce que c'est, là aussi voir l'annexe technique sur ssh à la fin), il la mettra sur la machine solo.fdn.fr, où existe un compte Unix avec votre identifiant d'accès email. Le mot de passe de ce compte Unix est celui du compte d'accès email. Si vous changez ce mot de passe, vous changez aussi celui du compte d'accès email.

(comment un adhérent peut-il vérifier la place qu'occupe sa boîte aux lettres autrement que via webmail ?)

Il est à noter que vous voudrez sans doute en cas d'abonnement ADSL chez FDN déplacer votre abonnement à ag@fdn.fr de votre adresse de type @grosfai.fr à votre nouvelle adresse en @fdn.fr. Cette manipulation peut nécessiter l'intervention d'un GA.

Votre site web en .fdn.fr

Demandez à votre GA de mettre votre clef publique ssh sur la machine yoda.fdn.fr, vous pourrez accéder à cette machine avec un identifiant formé de la première lettre de votre prénom et de votre nom (par exemple mdugenou pour Marcel Dugenou). Dans ce cas, ce que vous mettrez dans les sous-répertoires WWW et WWWS de ce compte mdugenou (dans /home/mdugenou donc) apparaîtra comme contenu des sites http://web.fdn.fr/~mdugenou/ et https://web.fdn.fr/~mdugenou/

Vous pouvez ensuite vous choisir un nom de site, par exemple chez-julot et demander à FDN de vous attribuer le sous-domaine chez-julot.fdn.fr en faisant correspondre http://chez-julot.fdn.fr/ à la même racine de site que http://www.fdn.fr/~mdugenou/, ou à une autre, en créant un autre sous-répertoire dans WWW, comme WWW/chez-julot.

(pas testé de bout en bout)

Plus de détails sur la page dédiée du wiki adminsys

Les nombreux services de FDN

FDN offre historiquement un grand nombre de services possibles, pour ne pas les abandonner parce que certains s'en servent toujours, et pour vous offrir une diversité qui n'a pas de raisons de disparaître (un peu comme on essaie d'éviter que certaines espèces s'éteignent dans la nature).

En cas de doute, prenez l'habitude de contacter la liste adminsys[chez]fdn.fr pour demander de l'aide, une confirmation ou des conseils.

Les services habituels

Les services que FDN propose depuis longtemps à ses membres sont listés sur le site de FDN dans la page qui se trouve ici. Un descriptif plus approfondi des services plus couramment utilisés dans l'association est disponible sous l'onglet Services du site.

Certains sont très peu utilisés (comme UUCP, malgré sa puissance) voire plus du tout (comme les domaines dynamiques), ils peuvent être donc être un peu rouillés et l'équipe adminsys ne saura pas forcément répondre facilement à des requêtes sur certains de ces services, mais il ne faut pas hésiter à demander.

Vos propres services

Mieux, vous pouvez mettre en œuvre avec votre propre compte sur un serveur de FDN, les services dont vous avez vous-même besoin. C'est une autre forme d'auto-hébergement. Pour ce faire vous utilisez le même accès SSH que pour installer votre site Web (voir ci-dessus «Votre site web en .fdn.fr»). Attention tout de même, les services ou les scripts que vous mettez en œuvre ne doivent pas être encombrants ou consommateurs de ressources au point de gêner les autres utilisateurs : il s'agit de ressources mutualisées et il convient que chacun en fasse un usage mesuré.

Vers l'auto-hébergement

La tendance actuelle de FDN est de pousser ses abonnés qui ont plus que des besoins « de base » vers l'auto-hébergement, c'est à dire les encourager à monter leurs propres services eux-mêmes, voire même leurs propres serveurs (machines hébergeant ces services). Par exemple, si vous avez besoin de plusieurs boites mail (FDN n'en propose qu'une par adhérent), de nombreuses interventions des bénévoles d'adminsys, de plusieurs bases de données… Il vous sera recommandé d'envisager sérieusement d'apprendre à prendre en charge vos propres besoins.

C'est aussi un encouragement à tout un chacun pour devenir indépendant et auto-suffisant, et devenir lui aussi à part entière un petit bout d'internet en sachant proposer ses propres services au reste du monde.

Une étape intermédiaire peut être de souscrire une machine virtuelle hébergée par FDN pour apprendre à administrer et gérer les services. Ou de monter un serveur chez vous, accessible via les adresses IP publiques que FDN pourra vous fournir. Enfin en cas de besoins quasi professionnels, FDN, certains de ses membres et partenaires, peuvent vous proposer des services plus «dédiés» d'hébergement et de raccordement à internet (n'hésitez pas à venir en parler sur les listes).

Votre accès internet par FDN

Si vous adhérez à FDN en ayant déjà un abonnement ADSL chez “grosfai”, et que vous souhaitez transférer votre connexion ADSL chez FDN, une interruption de service va se produire lors de cette migration. Pour minimiser ses effets et si vous utilisez actuellement le service de mail de votre FAI, il est important d'obtenir au préalable une adresse en @fdn.fr et de l'annoncer à vos correspondants suffisamment à l'avance. Certains fournisseurs conservent vos adresses de courriel si vous convertissez votre abonnement en formule “accès gratuit/libre” mais il convient de vous assurer de leurs conditions pour en bénéficier. Pour les urgences, un accès internet minimal est à prévoir, et justement FDN peut en fournir un sous la forme d'un accès RTC via un modem.

Si vous êtes dégroupé totalement chez “grosfai”, il est nécessaire de revenir chez France Télécom pour la téléphonie fixe car FDN n'en propose pas. Il peut ne pas y avoir d'accès RTC disponible pendant le changement d'opérateur téléphonique.

Pas trop vite pour commencer s'il vous plaît : accès RTC

L'idée naturelle pour une transition douce est donc de demander un accès RTC avant de demander l'accès ADSL. Il semble qu'une seule personne soit bien la seule à l'avoir eu, car elle a plongé les GA et le bureau dans un abîme de perplexité : il n'y a pas eu de demande d'accès RTC depuis des années semble-t-il… D'après l'AG 2011 où ce “cas” a été évoqué, il reste une quinzaine d'abonnés secs à ce type d'accès. L'accès RTC n'apparaît plus utilisé maintenant que comme secours en cas de panne ADSL chez un seul adhérent (et par les égyptiens !).

Il est à noter que si vous êtes chez “grosfai”, il y a des chances que le coût des communications RTC nationales hors numéros spéciaux soit inclus dans votre abonnement ADSL. Ce coût pourrait être à nouveau facturé à votre résiliation de chez “grosfai” ; tout dépend des conditions de votre nouvel abonnement téléphonie classique. A noter que FDN propose un numéro en 0860 pour ses abonnés (coût appel local dans tous les cas), mais a annoncé un numéro en région parisienne aux égyptiens : le coût de l'accès RTC pour les provinciaux s'ils l'utilisent pourra varier de 0 s'ils restent dans leur forfait à des sommes rondelettes s'ils l'ont dépassé.

Accès ADSL

Lorsque vous migrez depuis votre ancien FAI, si vous étiez en dégroupage total, normalement l'ouverture de votre ligne FT a eu pour effet de résilier votre ancien abonnement. Par contre, si vous étiez en dégroupage partiel, sachez que même si FDN écrase la ligne téléphonique, nous ne nous occupons d'aucun aspect contractuel concernant l'abonné : C'est à vous de résilier votre contrat auprès de votre ancien opérateur.

Ensuite, vous pouvez passer à la connexion à proprement parler. Une page pour aider au choix du modem/routeur. Une autre pour monter sa passerelle.

Questions diverses

Je vois que l'on m'a attribué le numéro d'adhérent 538, mais mon identifiant est adhacc-394. Cette différence vient-elle d'un bogue ? Pourquoi est-on identifié par ces deux numéros ?

À chaque formulaire d'inscription rempli dans le système d'information de FDN (comme expliqué ci-dessus), un identifiant unique de type adhacc-XXX est généré. Le numéro d'adhérent est lui attribué à la validation de l'adhésion. Si une personne change d'avis et n'envoie finalement pas les papiers pour concrétiser son adhésion, ou si elle se trompe et remplit plusieurs fois le formulaire ou encore si l'adhésion est refusée, ce sera autant d'identifiants qui ne correspondront pas à des numéros d'adhérents, d'où cette différence.

Ces deux numéros correspondent donc à des usages différents, l'un servant par exemple à s'authentifier sur ce wiki, l'autre servant dans la gestion de l'association.

Comment prévenir d'un changement de compte bancaire ?

Lors de votre adhésion, vous avez transmis à FDN un mandat SEPA. Si vous changez de compte bancaire, il faut nous donner à nouveau l'autorisation de prélever des sous sur votre compte.

La procédure est simple :

  1. Connectez-vous à votre interface abonné sur https://vador.fdn.fr/adherents/.
  2. Vous avez reçu vos identifiants par courriel lors de votre adhésion (sinon, demandez à buro@).
  3. Dans le menu (en bas à droite), il y a un lien Comptes bancaires, cliquez dessus.
  4. Cette page liste le compte sur lequel FDN envoie les ordres de prélèvements.
  5. Il suffit de cliquer sur Ajouter un nouveau compte et de compléter le formulaire.
  6. La phrase Le compte est ajouté. Il sera activé comme compte principal quand on aura reçu le mandat signé. s'affiche lorsque le formulaire est validé.
  7. Retournez dans la liste des comptes.
  8. Le nouveau compte apparaît, cliquez sur le lien mandat-sepa.pdf afin d'ouvrir le mandat SEPA de ce compte.
  9. Imprimez le mandat, vérifiez que le numéro IBAN est correct, dater et signer puis le faire parvenir au secrétariat à l'adresse suivante :
FDN
Chez Nicolas Grandjean
27 rue Cassiopée
56890 Saint-Avé

À la réception du mandat, le nouveau compte sera validé et il deviendra le compte principal, les futurs prélèvements se feront sur le compte. À priori, à partir du mois m+1 car il y a souvent un mois d'écart avec le mois effectivement prélevé (pensez à continuer d’approvisionner l'ancien compte en conséquence).

Annexes techniques

Nous traitons ici de quelques sujets qui peuvent poser problème aux adhérents qui n'ont pas la fibre technique. Ceux qui sont à l'aise dans ce domaine noteront qu'un descriptif plus technique de l'architecture FDN est disponible sur le wiki des adminsys.

Configuration mail sur votre PC

Configurer la réception de mail par POP ou IMAP est disponible via les menus de votre logiciel de courriel préféré, sans options spéciales. Pour l'envoi, qui est configuré via des options du genre “serveur sortant SMTP”, il faudra par contre spécifier le port 587 (et non pas le port par défaut 25) ; de plus, il faudra activer l'utilisation d'un compte avec identifiant et mot de passe, qui sont les mêmes que pour la réception. Vous pourrez revenir au port 25 quand vous aurez basculé votre accès internet chez FDN.

Clefs ssh

ssh est le nom standard d'un protocole/logiciel sous Unix, mais il peut porter d'autres noms sous Windows (comme putty). C'est à la base un telnet sécurisé par un algorithme à clefs privés/publiques (cf. par exemple http://fr.wikipedia.org/wiki/Cryptographie_asym%C3%A9trique). La clef publique ssh est celle que vous envoyez à votre GA pour activer vos accès (via ssh donc) à solo et yoda comme vu plus haut. N'envoyez surtout pas la clef privée. La méthode pour générer les clefs dépend du logiciel utilisé, voyez son manuel.

 
support/faq/nouvel_adherent.txt · Dernière modification: 29/09/2018 17:19 par adhacc-204
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous la licence suivante:CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki